Mois : février 2012

Déclaration sur le Mécanisme Européen de Stabilité

La Fédération CGT des Sociétés d’études appelle les parlementaires, députés et sénateurs, à rejeter le projet de loi instituant le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) dont l’article premier le fonde comme une « institution financière internationale » à l’image du FMI.

L’article 12 indique que le « soutien » apporté par le MES à un pays européen sera « subordonné à une stricte conditionnalité (…) qui peut prendre la forme, notamment, d’un programme d’ajustement macroéconomique ».

La Fédération CGT des Sociétés d’études rappelle que le principe de « conditionnalité des prêts » a permis au FMI d’imposer des « plans d’ajustements structurels » pillant les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, organisant systématiquement les privatisations, la déréglementation et la destruction des droits et des conquêtes sociales.

Archives