Communiqué de presse : Quand Deutsche Télékom sous traite un PSE à un repreneur et démantèle sa filiale informatique en France

Depuis de nombreuses années, T-Systems France (TSF) affiche un compte de résultat déficitaire. La situation s’est encore aggravée depuis les PSE de 2008 (env. 50 postes supprimés) et 2010 (324 postes, soit 20% des effectifs). La perte pour 2012 dépasse 35 M€, contre 24,5 l’année précédente, et un nouveau PSE, impactant principalement le site de Toulouse, est déjà en cours (57 postes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives