l’hyper féminisation du secteur des centres d’appels a-t-il une incidence sur les conditions de travail et de salaire

La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes a organisé deux journées d’études portant sur le thème de « l’hyper féminisation du secteur des centres d’appels a-t-il une incidence sur les conditions de travail et de salaire ».

Au programme de ces deux journées :

  • Mercredi 26 novembre 2014
    • 9h30 : Analyse économique et sociale du secteur avec un comparatif de celui-ci avec d’autres à forte population masculine (Intervention Rémi DEBEAUVAIS du Cabinet ITHAQUE et X. BUROT)
    • 14h00 : Débat sur la féminisation du secteur et ses conséquences (Rachel SILVERA, CGT et Stéphanie GALLIOZ, SYNDEX)
  • Jeudi 27 novembre 2014
    • 9h30 : Débat autour de la conditions des femmes dans les centres d’appel en Europe (Nancy FONTEYN et Joséphine STUTO, CSC Belgique)
    • 13h30 : Projection du film « Call Me DominiK » suivi d’un débat avec le réalisateur, Jean-Charles Massera, sur les conditions de vie comparée entre les centres d’appel marocains et français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives