LASER CONTACT : Accord d'entreprise droit d'expression direct et collectif des salariés

Entreprise/Groupe LASER CONTACT (groupe ARMATIS LC)
Intitulé de l’accord Accord d’entreprise droit d’expression direct et collectif des salariés
Date de signature 04/10/2013
Organisations signataires CFDT / CFTC / CFE-CGC
Thème Contrat de génération / Jeunes / Seniors / Egalité professionnelle
Secteur Centres d’appels prestataires
CCN Bureaux d’études techniques
Source Identifiez vous pour consulter l’accord

[restrict]

Entreprise/Groupe LASER CONTACT (groupe ARMATIS LC)
Intitulé de l’accord Accord d’entreprise droit d’expression direct et collectif des salariés
Date de signature 04/10/2013
Organisations signataires CFDT / CFTC / CFE-CGC
Thème Contrat de génération / Jeunes / Seniors / Egalité professionnelle
Secteur Centres d’appels prestataires
CCN Bureaux d’études techniques
Source Identifiez vous pour consulter l’accord
Entreprise/Groupe LASER CONTACT (groupe ARMATIS LC)
Intitulé de l’accord Accord d’entreprise droit d’expression direct et collectif des salariés
Date de signature 04/10/2013
Organisations signataires CFDT / CFTC / CFE-CGC
Avis CGT En ce qui concerne l’accord du droit d’expression direct et collectif des salariés, nous dénonçons encore une fois l’enfermement de la direction qui cherche encore a signer un accord le moins disant possible.
En effet, pour nous, la proposition faite n’est nullement un accord d’expression direct et collectif des salariés.
L’expression n’est pas direct, car elle passera soit par le N+1 lors de l’animation des réunions d’équipes, soit par le RRH en “Coffee Contact”.
L’expression n’est pas collective, car les salariés sont directement confronté à un représentant de la direction, sans pouvoir se réunir entre eux auparavant afin de consolider leurs propositions.
Enfin, le temps qu’accorde la direction au salarié pour s’exprimer est largement dérisoire, certaines équipes atteignant bientôt un an sans réunion d’équipe, ou le fait de devoir compter près de deux ans et demi si tout le monde veut pouvoir participer à un Coffee Contact sur le site de Poitiers.
Voilà à nouveau une liste non exhaustive des raisons pour lesquelles la CGT ne signera pas cette proposition d’accord sur le droit d’expression direct et collective des salariés, nous souhaitions donner de nouveaux droits aux salariés, un point de vue visiblement pas partagé par l’ensemble des participants à la négociation.
Thème Contrat de génération / Jeunes / Seniors / Egalité professionnelle
Secteur Centres d’appels prestataires
CCN Bureaux d’études techniques
Source Consulter l’accord

[/restrict]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives